Vous pouvez consulter mon album photos sur Google+.

Corfou

 

Pontikonissi Island

Séjour de 8 jours en Septembre 2009

Formule

J'ai trouvé ce séjour grâce à la lettre de diffusion de Promovacances qui proposait, dans un créneau de 3 jours, 8 jours à l'hôtel Marbella 5* en formule tout compris à un prix trés correct : 1026 euros pour 2.
Les billets d'avion, inclus dans le prix, concernent la liaison Lyon-Corfou par Air Méditerranée et les horaires n'étaient connus que 2 jours avant.
Ce qui explique le choix de Lyon comme ville de départ car il me semblait impossible de trouver un billet de TGV pour Paris 2 jours avant !

L'agence de voyages est Antipodes Découvertes. C'est la première fois que j'essayais ce type de séjour et j'étais un peu anxieux aprés avoir lu certains forums.

L'arrivée à l'aéroport de Corfou le dimanche soir a été folklorique. Jugez plutôt.
Juste aprés avoir atteint le lieu de retrait des bagages, un orage trés violent s'est abattu sur l'aéroport. Quelques bagages sont arrivés puis plus rien.
Nous avons du attendre 2 heures pour récupérer la totalité de ceux-ci et l'avion n'était qu'à environ 100 m de là. Sans doute les employés des bagages ne voulaient pas se mouiller !

L'hôtel

Cet hôtel est situé à Agios Ioannis, 17km au sud-est de la ville de Corfou. Il est sur plusieurs niveaux et possède plusieurs piscines.
Les points forts :
 • Nourriture excellente et variée.
 • Bâtiments trés bien intégrés dans les jardins.
 • Formule tout compris trés appréciable : nombreux encas au bar de la piscine, boissons à volonté, ... J'ai vite repéré les piliers de bar !
Les points faibles :
 • Démerde-toi toi-même semble être la devise de la réception : galère pour trouver la chambre.
 • Ma chambre (588) était à 10 m du Loggia Bar en contrebas où tous les soirs la discothèque extérieure diffusait une musique forte jusqu'à 1h30 du matin. Sommeil léger s'abstenir !
 • Décoration inexistante : on se croirait presque dans un hôpital.
 • Ménage fait mais en contournant les obstacles. Des gens se sont plaints d'avoir des puces dans leur lit !
 • Quand on vide la baignoire, la mousse refoule dans la pièce par un trou disposé au milieu de la pièce. Réponse de la réception : il faut vider la baignoire tout doucement. On croit réver.

Voici quelques vues de l'hôtel :
marbella corfou marbella corfou

marbella corfou marbella corfou

marbella corfou marbella corfou

marbella corfou marbella corfou

marbella corfou marbella corfou

marbella corfou marbella corfou

Visite de l'ile

Nous avons loué une jeep Susuki pour parcourir les routes étroites et mal entretenues de l'ile.
J'avais pris la précaution d'emporter mon PocketPC sur lequel j'avais installé OziExplorer et j'avais récupéré des cartes numérisées et calibrées pour ce logiciel.
Ceci m'a considérablement aidé dans mes parcours et je plains sincèrement ceux qui ne disposaient que d'une simple carte routière.
Voici un fichier compressé (avec les images initiales pour le calibrage) :
Pour ceux qui disposeraient d'un téléphone Androïd, il vaut mieux utiliser l'application Sygic.

Plutôt qu'un long discours, voici quelques images.

Ville de Corfou

forteresse corfou porte corfou

boutique corfou esplanade corfou

Paleokastritsa : Moni Theotokos

paleokastritsa corfou paleokastritsa corfou

Moni Theotokos corfou Moni Theotokos corfou

Moni Pantokrator

Moni Pantokrator corfou Moni Pantokrator corfou

Moni Pantokrator corfou Moni Pantokrator corfou

Moni Pantokrator corfou Moni Pantokrator corfou

Iles Paxos, Antipaxos

Paxos Antipaxos Paxos Antipaxos

Paxos Antipaxos Paxos Antipaxos

Paxos Antipaxos Paxos Antipaxos

Nous avons visité un monastère de nonnes qui se nomme aussi Moni Pantokrator. Il est situé à coté d'Agios Athanasios, dans la partie Nord-Ouest de l'ile. Pas facile à trouver mais OziExplorer m'a bien aidé. Les portes étaient fermées mais, aprés avoir sonné, une nonne nous a ouvert. Nous étions seuls. Une petite discussion en anglais s'est établie et l'on nous a demandé comment nous avions trouvé ce monastère. 25 nonnes habitent celui-ci et vivent de leurs jardins. Elles ne mangent pas de viande.
Une visite de l'église (photos interdites) nous a permis de découvrir de superbes fresques. Une autre nonne nous a offert des boissons rafraichissantes et des gâteaux faits maison. Il va de soi qu'effectuer un don dans un tronc de l'église a été spontané et de bon coeur tant le lieu est paisible.
Moni Pantokrator

Un autre soi-disant monastère ( Moni Panagias ) est situé à la pointe Sud de l'ile, aprés Kavos au Cape Asprokavos. En fait, il s'agit d'une ruine. Heureusement, nous avions une jeep pour parcourir en tout-terrain un sentier défoncé trés étroit. Aucun intérêt sauf pour faire une balade en quad ou en 4x4.
Moni Panagias

Une autre visite intéressante concerne l'ile Pontikonissi et Moni Vlacherena. Incontournable car elles sont célèbres.
Pour y accéder, le mieux est de se garer aprés un grand restaurant de Perama et de traverser à pied une digue.
Ce qu'il y a d'impressionnant, c'est que la digue est située perpendiculairement à la piste d'atterrissage de l'aéroport et les avions passent à 10m de nos têtes !

Moni Vlacherena

digue Moni Vlacherena Pontikonissi

Moni Vlacherena Avion Corfou

Moni Vlacherena Moni Vlacherena

Conclusion

Pour conclure, je dirais que l'ile de Corfou est trés verdoyante mais qu'elle ne ressemble pas à la Grèce.
Les vieilles maisons sont plutôt de style vénitien; les autres de style italien. En début Septembre, la température est trés agréable : 32°C.
Par ailleurs, on ne peut que s'étonner du peu d'entretien de la végétation ( pas de débroussaillage ) ainsi que des maisons.
Mais c'est avec regret que nous sommes partis de cette ile.


Pas de commentaire pour le moment


Laisser un commentaire

 

* Champ obligatoire

Le message ne sera publié qu'aprés modération. Les pubs iront à la poubelle...

alert spammer

Format "xxxx@yyyy.zzzz"

captcha Entrez ce qui est inscrit dans l'image précédente

 

 

 


Si vous aimez le site

 

Select a language if you need :


Page chargée en 0.004 sec.

Dernière Modification : Sam 2 Septembre 2017 10:24
Copyright © 1999-2017 Jean-Paul Molina Tous droits réservés.

vers Google