Vous pouvez consulter mon album photos sur Google+.

La ville où j'habite

 

Seyssins

Sommaire



Situation

Seyssins est situé à l'Ouest de Grenoble, séparé par l'autoroute A480 et par un affluent de l'isère : le Drac.
1 pont permet l'accés coté Est ainsi qu'une passerelle piétons et cyclistes.
Ce pont donne directement sur la rocade Sud Grenoble-Chambéry et sur l'autoroute.
Comme on peut s'en douter, ceci pose véritablement un problême de circulation compte-tenu du fait que toutes les voies d'accés rapide convergent vers ce pont. Le rond-point est bien souvent bloqué du fait de ces voies.

Seyssins

A l'entrée de cette petite ville, on peut lire : “ Une ville à la campagne ”. Voire !
La pression de l'urbanisation est de plus en plus forte et les zones vertes reculent de plus en plus. De nouveaux lotissements voient le jour malgré le prix des terrains qui ne cesse d'augmenter.
En 2014, alors que la partie haute et moyenne du village est constituée de maisons traditionnelles, de chalets et de mas dauphinois, voici le genre d'horreur qui se construit : 5 bâtiments à toit plat. En plus le prix est prohibitif : à partir de 395 000€. Les appartements ont de grosses difficultés à se vendre.

Seyssins Seyssins

Maire

Indépendamment de tout esprit partisan (je ne suis d'aucun bord), je constate que Didier Migaud, membre du parti socialiste, actuel député maire de Seyssins, est un personnage simple, sympathique, trés abordable et qui est vraiment à l'écoute de ses concitoyens, surtout lorsqu'ils ont besoin d'aide et de soutien. J'en ai eu la preuve plusieurs fois et je tenais à le témoigner.

En février 2010, Didier Migaud a été nommé à la présidence de la Cour des Comptes. Il a alors démissionné de tous ses mandats. Dommage pour notre ville.

Voirie

Les « rollers » ont leurs pistes d'entrainement au slalom. Jugez plutôt.

.... Elles ont disparu pour la plupart depuis.

Les ralentisseurs fleurissent un peu partout, évidemment financés par les contribuables de la commune. Une suggestion : pourquoi ne pas détruire carrément le macadam des rues de la commune? On fait ainsi d'une pierre deux coups : plus d'entretien et vitesse limitée assurée.
(sauf évidemment pour les petits malins qui pourraient ainsi s'entrainer au tout-terrain).

Dans la rue Joseph Moutin, 5 ralentisseurs en 500m de rue, dont un avec une marche tellement haute que même en la franchissant au pas, on obtient une trés grosse secousse dans la voiture.

Vu aussi un break de la gendarmerie effectuer un contrôle radar un Mercredi à 12H30 prés du collège. Euh ? le Mercredi à 12H30, c'est pour pièger qui ? Une suggestion : pratiquer les contrôles avant 8h du matin quand les parents en retard roulent plein pot dans la rue pour conduire leurs gosses à l'école. (Sans doute les mêmes qui râlent parce que les 'autres' vont trop vite ...)

Les services techniques font de gros efforts pour que le village soit fleuri (juste récompense de 3*). Mais que dire de la rue Joseph Moutin où les mauvaises herbes foisonnent dans les plate-bandes ainsi que des rejets d'arbre.
Sans oublier des habitants indélicats qui viennent promener leurs chiens qui font leurs besoins sur le trottoir.

Depuis que le trottoir de cette même rue a été asphalté, celui-ci est devenu de facto une piste cyclable et de rollers malgré les panneaux d'interdiction.
Qui sera reponsable en cas d'accident avec un véhicule sortant ?

Pistes cyclables

Il est trés agréable de croiser le matin des lapins en goguette et dans la journée, en Juin, une couleuvre qui se dore au soleil, ou un faisan qui vagabonde.
Par ailleurs, les matins, les soirées d'automne et d'hiver, aucun éclairage sur la portion comprise entre le golf et le collège. L'éclairage du vtt est insuffisant pour distinguer un éventuel obstacle.
En d'autres endroits, vous pouvez réussir de jolies cascades, avec le risque évident d'aller directement au cimetière sans passer par la case hôpital.
(les photos ont été prises un Dimanche matin, donc pas de voitures en stationnement)

rue Dr Schweitzer
Ma cascade préférée, que je baptise “JumpOverBonnet”.
Quand on vient de la droite, aucune visibilité, ni pour la voiture, ni pour le cycliste.
Il vaut mieux rouler sur la rue quand on vient par le coté droit.
avenue Louis Vicat
Cascade baptisée “PrayAndCross”.
Dans la semaine, c'est rempli de voitures ... qui stationnent même sur la piste cyclable.
Les voitures qui montent ne veulent pas s'arrêter et c'est trés trés limite pour traverser.
Et en plus, on se fait presque insulter quand on tente la traversée.
croisement rue Dr Schweitzer avenue Louis Vicat
Cascade baptisée “CrossAtYourRisk”.
Quand on vient de la droite, aucun problême avec les voitures qui descendent à cause du ralentisseur,
mais dés que l'on s'engage, il faut être vigilant avec les véhicules provenant du rond-point qui ne veulent pas s'arréter.
Transports en commun

En septembre 2014, la TAG a réorganisé ses lignes de bus. ce qui a eu pour conséquence de modifier profondément les horaires. Ainsi, sur la ligne 49, plus de bus entre 8h30 et 12h30, ni aprés 18H en période normale. Pas de bus le Samedi et le Dimanche matin sauf sur réservation téléphonique la veille. Ne parlons pas de la période des vacances scolaires. Sachant qu'il y a un foyer d'adultes handicapés à 1km500 du terminus de tramway C et un EHPAD à 500m, beaucoup de personnes agées ne peuvent plus se déplacer vers la ville.
Encouragement à prendre la voiture, surtout en cas de mauvais temps.

Sur le site web de la TAG, on y lit (extrait) :
Principales missions :
assurer le service quotidien de transports en commun (bus et tramways),
conseiller le SMTC dans ses choix techniques en proposant des évolutions quantitatives et qualitatives de l'offre de transport,
concevoir et réaliser les projets qui lui sont confiés par le SMTC,
concevoir et exploiter les modes de déplacements alternatifs à la voiture particulière (plans de déplacements entreprises, vélos…).
Fiche d’identité :
Créée en 1975, la SEMITAG est une société d'économie mixte partenaire du groupe Transdev. Elle emploie plus de 1 400 hommes et femmes.

Les Impôts Fonciers

Voici le tableau général des taux d'imposition depuis 1985, suivi de graphiques générés dynamiquement montrant l'évolution des parts respectives d'imposition.
Remarquez surtout l'évolution de la base d'imposition (exprimée en euros).
Toute comparaison avec les années électorales ne doit pas être fortuite.
Je précise que je ne suis ni membre ni sympathisant d'aucun parti politique. Je relate juste les faits réels.

Pour connaître le niveau d'endettement d'une commune, voici un bon lien.

Année Valeur loc. Commune Dep. Région Synd.de Comm. Taxe SpécialeOrdures Mén.
1985 1504.6724.196.830.328001.67
1986 1582.4224.198.530.382001.7
1987 1635.7824.198.530.502001.83
1988 1690.6624.198.530.482001.8
1989 1731.8224.198.790.72001.71
1990 1771.4621.199.360.983.4802.48
1991 1901.0421.199.210.974.102.53
1992 1920.8621.199.3914.3603.11
1993 1978.7921.199.441.054.5803.5
1994 2038.2421.199.441.684.7304.2
1995 2077.8821.199.821.685.02304.33
1996 2099.2222.779.921.685.2404.31
1997 2119.04239.921.685.47704.53
1998 2143.43239.921.685.77804.52
1999 2165.84239.921.685.7604.46
2000 2187.4928.769.921.68004.23
2001 2209.1428.889.921.68004.18
2002 223229.469.921.68004.17
2003 226530.410.711.6800.4874.6
2004 229930.5510.711.6800.4634.31
2005 234030.711.251.7800.464.99
2006 238230.8511.811.9200.4574.99
2007 242630.8511.812.0700.4565.08
2008 246530.8511.812.1200.4535.16
2009 252630.8511.812.123.250.4485.59
2010 255730.8511.812.121.780.5025.79
2011 260730.8515.91.371.790.4876.8
2012 265430.8515.91.371.750.4926.8
2013 270230.8515.91.371.740.4976.8
2014 272630.8515.91.291.750.4987.08

bilan graphique

bilan graphique

bilan graphique

bilan graphique

bilan graphique

Les Impôts locaux

Voici le tableau général des taux d'imposition depuis 1985, suivi de graphiques générés dynamiquement montrant l'évolution des parts respectives d'imposition.
Remarquez surtout l'évolution de la base d'imposition (exprimée en euros). A partir de 2003, est apparue une taxe spéciale d'équipement.
Toute comparaison avec les années électorales ne doit pas être fortuite.

Année Valeur loc. Commune Dep. Région Synd.de Comm. Taxe Spéciale
1985 30095.414.10.25500
1986 32505.415.130.29700
1987 34135.415.130.38900
1988 35155.415.130.37800
1989 36565.415.280.5700
1990 36945.415.620.770.7770
1991 38045.415.530.751.050
1992 38415.415.640.771.110
1993 39585.415.670.811.170
1994 40765.415.671.32.39670
1995 41575.415.91.32.4980
1996 41985.815.961.32.60
1997 42405.875.961.32.7520
1998 42875.875.961.32.8950
1999 43325.875.961.32.8970
2000 43758.775.961.300
2001 44188.815.96000
2002 44638.995.96000
2003 45309.286.44000.252
2004 45989.476.44000.239
2005 46809.616.76000.235
2006 47649.757.1000.231
2007 48519.757.1000.229
2008 49299.757.1000.228
2009 50519.757.10.6950.5950.224
2010 51139.757.10.6950.5630.269
2011 52149.758.6400.5650.254
2012 53079.758.6400.5750.258
2013 54009.758.6400.570.266
2014 54529.758.5700.5740.264

bilan graphique

bilan graphique

bilan graphique

bilan graphique


Pas de commentaire pour le moment


Laisser un commentaire

 

* Champ obligatoire

Le message ne sera publié qu'aprés modération. Les pubs iront à la poubelle...

alert spammer

Format "xxxx@yyyy.zzzz"

captcha Entrez ce qui est inscrit dans l'image précédente

 

 

 


Si vous aimez le site

 

Select a language if you need :


Page chargée en 0.007 sec.

Dernière Modification : Mar 17 Janvier 2017 17:43
Copyright © 1999-2017 Jean-Paul Molina Tous droits réservés.

vers Google